Étudier au Canada en tant que voie de résidence permanente (RP)

 

Le Canada a une série de façons dont Étudier au Canada peut mener à la résidence permanente. Certains moyens consistent simplement à obtenir des points d'une qualification canadienne, mais au-delà de cela, il existe plus d'options disponibles en termes de permis de travail post-universitaire et de programmes provinciaux qui peuvent vous mener à la résidence permanente au Canada.

 

Si vous n'avez pas encore étudié au Canada, cette section a pour but de vous aider à comprendre les avantages et les options pour vous aider à décider si vous devriez envisager d'étudier au Canada comme voie vers la résidence permanente.

 

De nombreuses personnes sont venues étudier au Canada au fil des ans avec l'intention de l'utiliser comme voie d'accès à la résidence permanente au Canada, c'est une voie bien rodée et c'est pourquoi et comment vous devez vous y prendre si vous voulez faire le même.

 

Quels cours devrais-je envisager d'étudier au Canada?

 

Pour commencer, tout cours que vous envisagez au Canada doit provenir de ce que l'on appelle un DLI. DLI signifie « Designated Learning Institution », ce qui signifie que l'école est approuvée par un gouvernement provincial ou territorial pour inscrire des étudiants internationaux.

 

Seuls les cours dispensés par des fournisseurs DLI vous accorderont des points et des avantages dans le cadre du processus de résidence permanente. Tous les cours dispensés par un «LI» normal ou un «Institut d'apprentissage» ne vous accorderont aucun avantage «étudier au Canada», veuillez donc vérifier que votre fournisseur de cours est un DLI dans un premier temps.

 

Quelle doit être la durée de mon cursus d'études ?

 

Vous voudrez que votre cours dure au moins un an pour gagner des points pour les études canadiennes, mais la plupart des candidats ayant à l'esprit la résidence permanente viseront un cours de deux ans ou plus.

 

Le choix se résume ici à :

 

1 – considérations de coût pour l’individu et

 

2 – le bénéfice supplémentaire du permis d'études de 2 ans et du permis de travail post-diplôme de 3 ans. c'est-à-dire que vous passez 5 ans au Canada, ce qui vous laisse suffisamment de temps pour trouver un cheminement vers la résidence permanente (soit un cours de 2 ans et un PGWP de 3 ans).

 

Les gens trouvent généralement que plus ils peuvent passer de temps au Canada, mieux c'est pour leur demande de résidence permanente au Canada. Il crée une combinaison de points dans les études canadiennes, l'expérience de travail au Canada et la transférabilité des compétences au Canada.

 

Dans la mesure du possible, vous devez viser à choisir un cours qui montre les progrès par rapport à un niveau de cours précédent que vous avez terminé. Par exemple, si vous avez déjà étudié un baccalauréat, inscrivez-vous à une maîtrise ou à un autre cours de troisième cycle, ou à un cours spécialisé pour la carrière que vous avez choisie. Cela aide votre visa d'études et le processus de visa PGWP à se dérouler plus facilement.

 

Puis-je travailler pendant mes études au Canada?

 

Oui, vous pouvez. Vous pouvez travailler jusqu'à 20 heures par semaine pendant les cours et jusqu'à 40 heures par semaine pendant les vacances ou la semaine de lecture. Ces horaires sont stricts et à ne pas dépasser.

 

Permis d'études post-universitaires, qu'est-ce que c'est et quels en sont les avantages ?

 

Le Canada offre d'autres avantages aux étudiants qui ont terminé leurs études au Canada. Vous pouvez demander un permis de travail post-diplôme. Ce permis de travail vous permettra de travailler au Canada après avoir obtenu votre diplôme d'études canadiennes.

 

La durée du permis de travail offert correspond généralement à la durée de votre cours. Cependant, si votre cursus dure deux ans ou plus, un permis de travail de 3 ans vous sera généralement proposé.

 

Soyez prudent si vous choisissez un programme d'un an qui ne fonctionne que sur deux semestres (soit huit mois de temps d'enseignement). Un agent d'immigration peut vous donner un permis qui n'est que de huit mois dans ce cas, même s'il s'agit d'un «cours d'un an».

 

C'est un problème car pour gagner vos points de résidence permanente pour le Canada, vous voulez vraiment avoir une expérience de travail post-études d'une année complète, pour cela vous avez besoin d'un permis d'un an complet.

 

Pour vous assurer d'avoir une année complète offerte avec votre permis de travail post-diplôme, recherchez un cours qui a une année complète d'enseignement, comme une option de «placement» de quelques mois pendant l'été, ou un programme coopératif programme ou un programme d'un an sur trois semestres.

 

Votre fournisseur DLI / Education en saura plus à ce sujet par rapport au cours spécifique que vous envisagez. Vous n'avez droit qu'à un seul permis de travail post-diplôme au cours de votre vie, il est donc très important que vous obteniez l'année complète pour profiter au maximum des avantages d'avoir étudié au Canada.

 

Tous les DLI n'offrent pas de cours éligibles au permis de travail post-diplôme, mais beaucoup le font, alors assurez-vous que le vôtre le fait avant de vous inscrire.

 

De plus, rappelez-vous que l'offre d'un PGWP appartient à l'agent d'immigration qui gère votre demande, ce n'est pas automatique, alors faites l'effort de votre étude et de votre demande PGWP pour fournir toutes les informations correctes et pour vous assurer que les cours que vous choisissez sont suffisamment longs pour obtenir la durée de permis de travail souhaitée.

 

ÉVALUATION DE VISA GRATUITE

 

Ma famille peut-elle venir avec moi pendant que j'étudie au Canada?

 

Oui, votre époux ou conjoint de fait et vos enfants à charge peuvent vous accompagner au Canada pendant vos études. L'un des avantages d'étudier au Canada est que non seulement vous pouvez travailler jusqu'à 20 heures par semaine pendant le semestre et jusqu'à 40 heures par semaine entre les semestres, mais votre conjoint ou partenaire peut également venir avec vous et travailler à temps plein dans Canada pendant vos études.

 

Il s'agit d'une excellente opportunité si vous êtes marié, car votre partenaire peut accumuler des points d'expérience de travail au Canada pour travailler à temps plein pendant un an ou plus, tout en étant en mesure de gagner un revenu, contribuant ainsi au coût des études au Canada.

 

Mon enfant peut-il aller à l'école au Canada pendant que j'étudie?

 

Oui, ils peuvent. Vos enfants à charge peuvent fréquenter l'école publique au Canada sans frais, tout comme les enfants canadiens, lorsqu'ils vous accompagnent avec votre visa d'études.

 

Vous devez inclure vos enfants dans votre demande de permis d'études.

 

Envisagez d'apprendre le français

 

Envisagez également d'étudier le français pendant que vous êtes au Canada - même pas en tant que cours formel, mais par vous-même, puis suivez quelques cours formels une fois que vous parlez et lisez. Vous aurez beaucoup de langue française autour de vous au Canada, alors profitez-en au maximum.

 

Il y a de grands avantages à avoir des compétences linguistiques en français et en anglais dans votre demande de résidence permanente au Canada et étant donné que vous allez passer au moins un an à étudier et une autre année à travailler, cela vous donne beaucoup de temps pour développer votre langue française pour une norme qui vous rapportera encore plus de points.

 

Si vous pouvez postuler avec des études canadiennes, une expérience de travail canadienne ainsi que l'anglais et le français, vous avez une candidature incroyablement solide.

 

Quels sont les coûts des études au Canada?

 

Les cours varient considérablement en coût. Le coût est une considération importante et, en réalité, rend les études au Canada prohibitives pour certains candidats. Néanmoins, jetez un coup d'œil à toutes les options car certaines sont beaucoup moins chères que d'autres.

 

L'une des façons dont les gens peuvent réduire leurs coûts tout en en profitant est de terminer la ou les deux dernières années de leurs cours de premier cycle au Canada, ce qui signifie que leur première année ou deux est créditée pour leurs études dans leur pays d'origine, et la dernière année ou deux est menées au Canada.

Problèmes d'âge et choix du parcours d'études

 

L'un des problèmes rencontrés par les personnes situées à l'extrémité supérieure de l'échelle d'âge de l'immigration au Canada est la diminution des points. Une option pour les personnes dans cette situation est que l'un des couples entreprenne des études au Canada et que le partenaire travaille au Canada, puis poursuive avec le permis de travail post-diplôme.

 

Cela couvre ensuite l'expérience de travail au Canada et le fait d'avoir étudié au Canada également. Vos enfants peuvent également être dans le système scolaire canadien pendant tout le temps gratuitement.

 

Il existe de nombreux programmes provinciaux où vous pouvez étudier et ensuite, avec votre permis de travail post-diplôme, demander la résidence permanente jusqu'à 59 ans. Veuillez donc lire la section à la fin de ce chapitre sur les programmes d'études provinciaux.

 

Le parcours d'études n'est pas réservé qu'aux jeunes. C'est l'une des options de cheminement de résidence permanente les plus sûres pour les candidats plus âgés, alors ne l'ignorez pas. Retourner à l'école pourrait être la meilleure option pour vous.

 

L'étude doit-elle être universitaire?

 

Non. Le fournisseur d'éducation doit être un DLI comme mentionné précédemment. Il existe de nombreux types de cours disponibles, universitaires, métiers, diplômes de carrière, etc. Tenez compte du niveau d'études que vous entreprenez et du nombre de points qu'il attirera dans votre demande d'entrée express.

 

ÉVALUATION DE VISA GRATUITE

 

Et si je suis un artisan ?

 

Si vous êtes une personne de métier dans votre pays d'origine et que vous souhaitez demander la résidence permanente au Canada dans votre métier, vous devez faire tout votre possible pour "défier l'examen» pour votre métier au Canada. Relevez le défi Sceau rouge s'il est disponible pour votre métier.

 

Pour ce faire, vous n'avez pas besoin de suivre un cours au Canada, il vous suffit de passer les examens. Si vous réussissez, vous obtenez le certificat de commerce canadien Sceau rouge. Cela vous donnera des points CRS supplémentaires dans votre demande de résidence permanente, et vous n'aurez pas besoin d'avoir une offre d'emploi pour postuler.

 

Il existe de courts cours de recyclage que vous pouvez suivre dans les métiers au Canada, certains collèges les offrent même en ligne. Veuillez lire notre contenu plus détaillé sur ces examens dans la section Métiers spécialisés fédéraux de ce guide.

 

Vous devrez présenter une demande pour passer l'examen, puis vous rendre au Canada en personne pour passer les examens de métiers. Cependant, vous pouvez le faire avec un visa de vacances ou de tourisme standard. C'est vraiment une voie si solide pour les gens de métier qualifiés.

 

Dans quelle province devrais-je choisir d'étudier pour maximiser mes parcours vers la résidence permanente?

 

Votre choix d'une province dans laquelle étudier est très important si vous avez l'intention d'étudier au Canada dans le but d'obtenir la résidence permanente. La plupart des provinces ont des programmes qui offrent la nomination provinciale en donnant la préférence aux candidats qui ont étudié ou travaillé ou qui ont une offre d'emploi dans leur province. Cependant, certaines provinces sont beaucoup plus généreuses alors que d'autres sont beaucoup plus restrictives.

 

Nous n'avons pas la possibilité de couvrir tous les PNP ici car il existe plus de 80 programmes. Ce que nous allons faire, c'est couvrir certains des programmes les plus importants à considérer. Certains programmes sont ouverts aux personnes âgées jusqu'à 59 ans et certains ont un système « sans points ».

 

Vous devrez les parcourir sur Internet pour trouver celui qui vous convient le mieux car il y en a beaucoup et les avantages varient, mais il y aura un moyen pour vous de poursuivre votre résidence permanente au Canada d'une manière ou d'une autre.

 

Voici quelques programmes qui pourraient susciter votre intérêt :

 

La Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve-et-Labrador et l'Île-du-Prince-Édouard ont tous des programmes pour les anciens étudiants de leur province qui ont maintenant un permis de travail postdoctoral pour obtenir la résidence. Les tranches d'âge pour ces programmes vont jusqu'à 59 ans.

 

Le Nouveau-Brunswick a également un programme d'études supérieures pour la nomination.

 

Il y a le programme pilote d'immigration de l'Atlantique où il n'y a pas de points de qualification. Tout ce dont vous avez besoin est une offre d'emploi. Ainsi, une fois que vous avez commencé à travailler au Canada avec votre permis de travail postdoctoral et que vous vous êtes avéré être un bon employé, dans la plupart des cas, les employeurs se feront un plaisir de soutenir votre candidature.

 

Si vous étudiez et que votre conjoint vous accompagne et travaille pendant vos études, l'employeur de votre conjoint pourrait présenter une demande et vous pourriez obtenir votre résidence avant même d'avoir terminé vos études. C'est une excellente option à considérer.

 

L'Ontario a un volet de maîtrise. Si vous avez terminé votre programme de maîtrise ou un doctorat. programme en Ontario, vous pourrez faire une demande de nomination en créant votre déclaration d'intérêt.

 

La Colombie-Britannique a un volet de troisième cycle, si vous avez obtenu un diplôme de troisième cycle dans une gamme de matières spécifiques dans un DLI en Colombie-Britannique, vous pourrez alors postuler pour la nomination en Colombie-Britannique.

 

La Colombie-Britannique a également un programme pilote technologique dans le cadre de son volet des travailleurs qualifiés. Le programme pilote technologique est destiné aux personnes qui ont des offres d'emploi dans les codes tech NOC. Ainsi, une fois que vous travaillez sur votre PGWP ou si votre conjoint est en mesure d'obtenir un emploi dans une entreprise de technologie dans un rôle technique, vous pouvez postuler à ce programme.

 

Si le Canada est votre rêve, consultez notre liste de tous les liens vers les nombreux programmes provinciaux en notre nomination provinciale PCP section et envisagez également d'étudier au Canada comme un moyen d'obtenir la résidence permanente au Canada, même si vous êtes dans la cinquantaine.

 

ÉVALUATION DE VISA GRATUITE

Rédacteur en chef - EmigrateCanada.com at ÉmigrerCanada.com | Site Web | + de publications

Rédacteur en chef - EmigrateCanada.com

Le Dr Montague John (PhD) est l'un des plus grands experts mondiaux en immigration canadienne. Affectueusement connu sous le nom de "Monty", il a créé EmigrateCanada.com il y a plus de 25 ans et il est devenu l'une des sources les plus fiables d'informations sur l'immigration au Canada.

En 2022, le Dr Montague John (PhD) a publié son livre, "Comment immigrer au Canada" sous EmigrateCanada.com, qui a figuré en tant que best-seller dans sa catégorie pendant plusieurs semaines. Montague coordonne tous les contributeurs qualifiés sur EmigrateCanada.com et sert de rédacteur en chef.