Immigrer-au-Canada-en-tant-qu-homme-RH

Salaires des immigrants au Canada

Les salaires des immigrants au Canada augmentent

 

Au fil des ans, les salaires des immigrants au Canada ont augmenté. Même dans les cas où ils n'atteignent pas encore le niveau de ceux des travailleurs nés au Canada, ils sont quand même assez impressionnants. Ceci est particulièrement visible chez les immigrés qui ont étudié ou travaillé au Canada.

 

Statistiques sur les salaires des immigrants au Canada

 

Selon une étude récente de Statistique Canada, en 2019, les immigrants devenus résidents permanents du Canada en 2018 gagnaient un salaire médian de 31,900 1981 $. Ce chiffre est le plus élevé jamais enregistré parmi tous les groupes d'immigrants qui ont déménagé au Canada depuis 4. Il est encore plus élevé (d'environ 2017 %) que ce que les immigrants de 2018 ont gagné en XNUMX.

 

Mais aussi important que cela soit, ce chiffre est toujours inférieur d'environ 18 % à ce que gagnent les travailleurs nés au Canada. En 2019 seulement, ces travailleurs avaient un salaire médian de 38,800 2019 $. Mais en ce qui concerne l'immigration de classe économique, les choses sont un peu différentes. D'une part, les demandeurs principaux des programmes d'immigration de la catégorie économique gagnaient plus que les travailleurs nés au Canada en XNUMX.

 

Moins d'un an après leur arrivée au pays en 2018, ces immigrants gagnaient un salaire médian de 43,600 12 $ – un chiffre 2019 % supérieur au salaire médian canadien de 38,800 de 3.8 2017 $. Ce chiffre est également supérieur de 42,000% au salaire médian gagné par leurs homologues arrivés au pays en XNUMX – XNUMX XNUMX $.

 

Facteurs qui augmentent les revenus des immigrants

 

En général, le salaire élevé des candidats principaux de la classe économique peut être attribué aux conditions qu'ils doivent remplir dans le cadre de leurs sélections. Ces conditions garantissent généralement que ces immigrants peuvent s'intégrer au marché du travail canadien et même contribuer positivement à l'économie.

 

Par exemple, la plupart de ces immigrants ont au moins un diplôme d'études secondaires, ce qui peut les aider à obtenir un emploi bien rémunéré. D'autres facteurs qui peuvent augmenter les revenus des immigrants comprennent :

 

  • Expérience canadienne avant l'immigration

 

Les immigrants qui ont travaillé au Canada reçoivent généralement des salaires plus élevés. C'est notamment parce qu'il démontre leur maîtrise des langues parlées au Canada et leur connaissance du marché du travail du pays. Et l'expérience canadienne n'est pas seulement une expérience de travail – une expérience d'études ou un mélange des deux est également excellente.

 

En fait, les immigrants qui ont à la fois des études et une expérience de travail ont les salaires médians les plus élevés dans l'année suivant leur arrivée au Canada. Par exemple, ces immigrants qui ont déménagé au Canada en 2018 avaient un salaire médian de 44,600 2019 $ en XNUMX, un chiffre considérablement plus élevé que le salaire médian des travailleurs nés au Canada.

 

Par contre, leurs homologues qui n'avaient qu'une expérience de travail avaient un salaire médian de 39,300 15,100 $. C'est encore plus élevé que le salaire médian des travailleurs nés au Canada. Cependant, les immigrants qui n'avaient qu'une expérience liée aux études ont enregistré le salaire médian le plus bas dans l'année suivant leur arrivée – XNUMX XNUMX $.

 

Il y a cependant un côté positif : dans les 3 catégories, les immigrants arrivés en 2018 ont gagné plus en 2019 que ceux qui sont arrivés en 2017 ont gagné en 2018. 

 

  • Genre

 

Bien que les gains des hommes et des femmes immigrants aient augmenté à partir de la date de leur arrivée au Canada, ils l'ont fait de différentes manières. D'une part, parmi les immigrants de la catégorie économique, le salaire médian des femmes était inférieur à celui des hommes au départ. De plus, les salaires des hommes ont augmenté plus rapidement que ceux des femmes, creusant davantage l'écart salarial entre les hommes et les femmes immigrés, bien que Toronto ouvre la voie aux femmes professionnelles et aux femmes d'affaires.

 

Mais cette situation n'est pas reproduite dans d'autres catégories d'immigration, en particulier en ce qui concerne les réfugiés, les personnes à charge économique et les immigrants parrainés par la famille. Dans ces cas, les salaires des femmes commencent à un niveau encore plus bas. Cependant, ils ont augmenté plus rapidement que les salaires des hommes, réduisant l'écart salarial entre les deux sexes au fil du temps.

 

Pour arriver à ces conclusions, l'étude a utilisé les données d'immigrants hommes et femmes qui sont arrivés au Canada en 2009 et ont commencé à travailler dans le pays pendant les 10 années suivantes.

 

Où l'étude sur les salaires des immigrants au Canada a-t-elle obtenu ses données?

 

Toutes les données utilisées dans l'étude de Statistique Canada proviennent de la Base de données longitudinales sur l'immigration. Cette source est le seul ensemble de données annuelles au Canada qui peut vous aider à comprendre le comportement économique des immigrants et des résidents temporaires. Né d'un partenariat entre le IRCC et Statistique Canada, il vous permet de lier efficacement les caractéristiques lors de l'admission aux résultats économiques à court et à long terme.

Rédacteur en chef - EmigrateCanada.com at ÉmigrerCanada.com | Site Web | + de publications

Rédacteur en chef - EmigrateCanada.com

Le Dr Montague John (PhD) est l'un des plus grands experts mondiaux en immigration canadienne. Affectueusement connu sous le nom de "Monty", il a créé EmigrateCanada.com il y a plus de 25 ans et il est devenu l'une des sources les plus fiables d'informations sur l'immigration au Canada.

En 2022, le Dr Montague John (PhD) a publié son livre, "Comment immigrer au Canada" sous EmigrateCanada.com, qui a figuré en tant que best-seller dans sa catégorie pendant plusieurs semaines. Montague coordonne tous les contributeurs qualifiés sur EmigrateCanada.com et sert de rédacteur en chef.